Catégories
Menuiserie

Quelle aide financière pour une installation de porte d’entrée ?

Le changement d’une porte d’entrée est une dépense conséquente demandant mûre réflexion. Il existe de nombreuses raisons à cela, notamment pour des mesures de sécurité et esthétiques. Afin de vous aider à budgéter votre projet d’installation, cet article va vous énumérer les différentes aides financières possibles pour réaliser vos travaux.

1- Le crédit d’impôt de transition énergétique (CITE)

Améliorer la performance énergétique d’une maison passe par le changement de la porte d’entrée. C’est indispensable pour garantir le bon isolement de votre habitation, surtout lors des saisons hivernales. L’État offre un crédit d’impôt pour alléger les dépenses relatives à votre nouvel achat, dans cette optique.

Cependant, vous devez répondre à certains critères avant d’en bénéficier. En effet, la valeur de la performance thermique de la porte doit être inférieure ou correspondre à 1,7 W/(m²K).

Remboursement des travaux :

  • Personne vivant seule : à hauteur de 8 000 euros ;
  • Couple : 16 000 euros ;

Autres conditions : les occupants à titre gratuit et les locataires ne bénéficient pas de cet impôt. Seules les propriétaires possédant une résidence principale peuvent être éligibles à cette aide financière.

Construction : une maison de plus de deux ans

Particularité : portes intérieures et portes donnant sur l’extérieur.

2- L’éco-PTZ

Comme toute aide financière, l’éco-PTZ est aussi régi par des paramètres de sélection. Vous devez répondre notamment aux critères de performance thermique suivants :

Installation : par un professionnel RGE

Performance énergétique : analyse au préalable par une étude thermique

Montants :

  • Pour deux travaux : cela peut aller jusqu’à 25 000 euros ;
  • Pour trois travaux : cela peut atteindre les 50 000 euros ;

Bénéficiaire : propriétaires

Démarches : auprès d’un établissement bancaire. Le remboursement de l’éco prêt à taux zéro se fait sur une durée de 15 ans maximum.

Autres conditions :

  • Résidence principale ;
  • Équipement performant et réglementaire ;

Bouquet de travaux :

  • Isolation du toit, murs ;
  • Pose de fenêtres ou de portes-fenêtres ;
  • Remplacement d’un système de chauffage (énergie renouvelable), etc.

3- La réduction du taux de TVA

Il existe deux types de réduction de TVA :

  • TVA 5,5 % pour des travaux de rénovation au niveau de la qualité énergétique du logement ;
  • TVA 10 % pour des travaux d’amélioration et transformation des ouvertures de la maison ;

Cette subvention est la meilleure solution pour les ménages à petit budget. Voici les conditions à remplir pour bénéficier de cette aide :

Destinataires :

  • Propriétaire ;
  • Locataire ;
  • Occupant à titre gratuit d’un logement.

Conditions : résidence principale ou secondaire.

Démarches : les travaux sont directement imputés à la facture de l’installateur.

4- L’Anah ou Agence Nationale de l’amélioration de l’habitat

L’Agence Nationale de l’amélioration de l’habitat est une aide de remplacement des portes d’entrée pour les foyers. Pour être éligible, vous devez réunir les conditions suivantes :

Prise en charge : une seule partie des travaux

Démarches :

  • Remplissage de formulaire ;
  • Fournitures de pièces justificatives avec devis ;

Bénéficiaires : particulier, familles modestes.

Autres aides du même type : Aide à la Solidarité Écologique (ASE), destinée aux propriétaires occupants, aux bailleurs et aux syndicats de copropriétaires. Les travaux effectués doivent être conséquents. L’ASE est en complémentarité avec l’Anah (conditions de revenus).

5- Le certificat d’économies d’énergie (CEE)

Le CEE est une obligation imputée aux entreprises de distribution de gaz, d’électricité, de compagnies pétrolières et d’autres entités travaillant dans le secteur des énergies renouvelables. Le but est d’aider les familles à réduire leur consommation en énergie.

Les entreprises sollicitent les particuliers à investir dans des solutions éco-énergétiques pour réduire leurs empreintes énergétiques.

6- Les chèques énergies

Les chèques énergies servent à financer des projets d’amélioration en performance énergétique. Ce coup de pouce financier est uniquement effectif dans certains départements comme l’Ardèche, L’Aveyron, les Côtes-d’Armor et le Pas-de-Calais. La condition reste la même pour toute aide : vous devez faire appel à un artisan professionnel certifié pour la pose de votre porte et tous les travaux en général.

Catégories
Menuiserie

Menuiseries en aluminium : comment choisir le bon laquage en poudre

Une touche de couleur à votre porte d’entrée peut conférer plus de personnalité à votre maison. Dans cet article, nous vous montrerons différents types de surface et les options de couleur disponibles afin de vous aider à choisir la bonne finition pour votre menuiserie en aluminium.

Qu’est-ce que le laquage en poudre ?

Le laquage en poudre est une finition de surface plus résistante que la peinture conventionnelle. Plus concrètement, celui-ci résiste aux conditions météorologiques de certaines régions. C’est une couche de polyester qui est cuite sur l’aluminium, créant une finition durable, économique et nécessitant peu d’entretien, ce qui en fait un excellent choix pour les fenêtres et les portes !

Comme le revêtement en poudre est une couche sur l’aluminium, il vous donne la liberté de choisir parmi une gamme de couleurs. L’aluminium est généralement effectué par un laqueur agréé. En conséquence, vous pouvez vous attendre à une bonne uniformité des couleurs, notamment un aspect cohérent de l’aluminium dans toute votre maison. Il existe différentes gammes de peinture en poudre et la meilleure option dépendra des conditions spécifiques de votre site et de la longévité requise.

Laquage en poudre Durralloy

Ce produit polyvalent a été formulé pour les développements résidentiels et les projets commerciaux légers jusqu’à 3 étages du sol. Il convient à une large gamme d’applications intérieures et extérieures et constitue une solution rentable, ce qui en fait notre option de peinture en poudre la plus populaire ! Cependant, comme la couleur peut se détériorer dans des environnements difficiles, elle n’est recommandée que pour les propriétés situées à 100 m ou plus de la ligne de marée haute. Notons toutefois qu’elle bénéficie d’une garantie de 10 ans sur le film et l’intégrité de la couleur.

Laquage en poudre Duratec

Les peintures en poudre Duratec sont des produits de haute qualité offrant une excellente rétention des couleurs et une finition résistante. Ce laquage est légèrement plus résistant que celui de Duralloy et bénéficie donc d’une garantie de 20 ans pour l’intégrité du film. Il est recommandé comme revêtement extrêmement durable pour la menuiserie en aluminium dans les grands projets architecturaux, notamment les projets résidentiels et commerciaux haut de gamme ainsi que les immeubles de grande hauteur. Il convient également aux zones où l’environnement est plus exposé que la normale.

Options de finition de la gamme de peinture en poudre

Deux finitions différentes sont disponibles : mate et satinée. Chacune d’entre elles présente des avantages uniques et la meilleure option dépendra de vos préférences esthétiques et du lieu d’utilisation.

La finition mate est plus résistante aux rayures et plus facile à entretenir, ce qui en fait le choix de finition le plus populaire, tant pour l’équipe de production que pour le client.

Les couleurs satinées ont un aspect élégant et moderne, mais sont moins utilisées. En effet, elles ont tendance à montrer davantage les marques et les empreintes digitales et sont plus difficiles à nettoyer.

Les avantages du laquage en poudre

Efficacité

En raison de l’énergie électromagnétique utilisée pour appliquer la poudre sur les pièces, il n’y a pratiquement pas de déchets dans le processus de revêtement en poudre. De plus, un expert peut appliquer autant (ou aussi peu) de poudre que nécessaire en une seule application. Plutôt que de laisser les pièces sécher entre les couches, tout est fait en une seule fois, ce qui permet d’économiser de l’argent et du temps.

Faible coût

Outre l’argent que vous économiserez en éliminant les étapes supplémentaires, la peinture en poudre est rentable à plusieurs autres égards. Les matériaux utilisés sont achetés en fonction des spécifications du travail. La poudre est moins coûteuse que la peinture, et elle prend moins de place lorsqu’elle est stockée.

Durabilité

En ce qui concerne la finition, le laquage en poudre est plus durable que la plupart des autres options. Lorsqu’elle durcit, la poudre forme des liaisons chimiques dans le processus et crée une finition flexible et durable. Les pièces revêtues de poudre sont, à cet effet, très résistantes à la corrosion, à l’écaillage et aux rayures.

Catégories
Menuiserie

Tout savoir sur la menuiserie

La déperdition de chaleur est un problème courant dû à une mauvaise isolation de votre habitat. Vous vous demandez comment éviter cela ? La réponse est simple, faites le bon choix des matériaux à utiliser pour renforcer l’isolation et pour assurer un confort et une bonne durabilité à votre maison. Ainsi, découvrez dans cet article les menuiseries adaptées à votre maison.

Catégories
Menuiserie

Comment restaurer une vieille porte en bois ?

Le temps qui passe, l’action du soleil ou de l’humidité font que le bois se détériore et perd son aspect d’origine. Bien que la noblesse et la qualité du bois soient présentes tout au long de la vie de la porte, il est vrai qu’elle nécessite certains soins.

Remettre à neuf la vieille porte en bois de votre maison revêt un caractère à la fois économique et sentimental. D’une part, vous n’aurez pas à débourser de l’argent pour acheter une nouvelle et d’autre part, vous n’aurez pas l’impression d’enlever une partie de l’âme de votre maison.

Sachez toutefois que si vous décidez de vous lancer vous-même dans un tel projet, vous devez avoir tous les éléments essentiels, ainsi que les compétences nécessaires pour le faire correctement. Notez que la protection du bois est le pilier de base. Dans la plupart des cas, la meilleure option est de s’adresser à des spécialistes. De cette façon, ils s’assureront que les étapes ont bien été effectuées de manière méticuleuse et prudente. Cela se traduira par la salubrité du bois et, par conséquent, une durée de vie plus longue pour cette pièce.

À noter que la restauration de porte ancienne fait partie des travaux pris en charge par l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat).

En suivant les instructions ci-dessous, vous obtiendrez donc une nouvelle porte, sans la changer !

1. Retirez les accessoires de la porte

Tout d’abord, supprimez tous les accessoires sur la porte : poignée, heurtoir, ferrures… Cela vous permettra de travailler plus confortablement, tout en obtenant un meilleur résultat.

2. Nettoyez la porte

La deuxième étape consistera à enlever l’ancienne couche de peinture ou de vernis, ainsi que les éventuelles pièces de bois détériorées. Il est aussi important d’enlever toute poussière ou saleté de la surface de la porte. Dans cette étape, vous pouvez utiliser de la soude caustique pour obtenir un nettoyage optimal du bois.

3. Corrigez les petits défauts

Si la porte présente des imperfections ou des bosses mineures, il est temps de les réparer. Pour ce faire, vous utiliserez du mastic à bois, car il vous permet de couvrir chacun des défauts. Ainsi, si nécessaire, vous devez intégrer des morceaux de bois pour reconstruire la porte.

Cette étape est quelque peu subjective, car selon le résultat final que vous voulez obtenir, ces petites imperfections peuvent faire partie de la finition de la porte, lui donnant plus de caractère, de personnalité et un style original.

4. Ponçage ou sablage

Dans cette étape, vous allez poncer ou sabler, cela dépendra de l’aspect final que vous voulez que la porte ait. Vous utiliserez la technique du sablage pour rehausser le grain de la porte. L’objectif de ces deux options est de nettoyer la surface en essayant de l’endommager le moins possible.

Vous pouvez également éliminer complètement les restes de peinture ou de vernis qui n’ont pu être enlevés lors de la deuxième étape. Important : après avoir poncé la porte, nettoyez la poussière créée.

5. Peinture ou vernis

Il est temps de décider à quoi vous voulez que votre porte ressemble. Si vous voulez lui donner de la couleur, vous appliquerez une teinture. Si vous préférez un résultat plus naturel, vous donnerez une patine de vernis écologique à pores ouverts. Pour obtenir un résultat plus ancien, vous pouvez appliquer de la cire antique.

6. Équipez la porte

Enfin, vous équiperez la porte selon le style que vous souhaitez obtenir. Vous pouvez y ajouter différentes ferrures, clous pointus, gitans, heurtoirs… De plus, ceux-ci peuvent être réalisés dans différents matériaux. Sachez que le bronze et le fer forgé sont les plus courants.

Maintenant, il est temps de placer la porte !

Catégories
construction et rénovation Isolation Menuiserie Rénovation Toiture Travaux

Tout savoir sur le courtier en travaux

Vous désirez réaliser des travaux, mais vous ne voulez pas vous consacrer à la recherche des entreprises ? C’est pour cela qu’il existe le courtage. Qu’il s’agisse de trouver le bon artisan pour effectuer des travaux de construction, d’aménagement ou de rénovation, c’est à cela que s’attèle le courtier en travaux. Cet article vous renseigne donc davantage sur ce métier.

Quels sont les rôles d’un courtier en travaux ?

Le courtier en travaux met en relation deux intervenants : un client et une entreprise en bâtiment. Toutefois, il peut être sollicité par ces deux acteurs. Il a principalement deux rôles.

Le rôle de maître d’œuvre

Un particulier ou une entreprise peut faire appel à un courtier en travaux pour que ce dernier recherche à sa place des prestataires BTP de qualité. Dans ce cas, le courtier prend le rôle de maître d’œuvre en facilitant et en coordonnant la réalisation des travaux faisant intervenir plusieurs corps de métiers. 

La recherche des clients

Une entreprise de BTP peut aussi avoir recours aux services d’un courtier pour renouveler son portefeuille client. Dans ce cas de figure, le courtier s’attèle à chercher des clients ayant pour projet de réaliser des travaux, dans le but de faciliter le travail des entreprises avec lesquelles il a un accord financier.

Quelles sont les missions du courtier en travaux

Le courtier en travaux a plusieurs missions. Ces dernières dépendront de la personne pour laquelle il travaille.

Lorsque le courtier travaille pour un client

S’il travaille pour un client particulier ou professionnel, le courtier en travaux doit :

  • Identifier toutes les tâches nécessitant l’intervention d’un artisan ;
  • Rechercher et trouver l’artisan adéquat parmi son réseau et vérifier son sérieux ;
  • Présenter les devis obtenus au client ;
  • Obtenir et négocier les meilleurs prix pour son client ;
  • Conseiller sur les normes actuelles à respecter ;
  • Aider à établir un dossier de financement pour décrocher des aides financières ;
  • Superviser les travaux ; 
  • Effectuer des réunions et le suivi régulier et rigoureux du chantier ;
  • Préparer les visites de fin de chantier et de fin des travaux ;
  • Assister son client dans la signature des documents de livraison.

Pour louer votre logement nouvellement construit, vous pouvez en savoir plus avec le dispositif Pinel.

Lorsque le courtier travaille pour une entreprise de BTP

Si le courtier travaille pour une entreprise de BTP, ses missions sont différentes et consistent à :

  • Rechercher des prospects ;
  • Trouver des chantiers ;
  • Faire gagner un temps considérable ;
  • Mettre en relation un prospect et une entreprise.

Comment devient-on un courtier en travaux ?

L’activité de courtage en travaux est une activité professionnelle qui a été régie par une loi gouvernementale. 

Pour devenir courtier en travaux, il n’existe pas une formation officielle et aucun diplôme particulier n’est obligatoire.

Par contre, de solides connaissances en bâtiment sont cependant nécessaires. C’est pour cette raison que de nombreux courtiers en travaux sont issus d’un corps de métier du BTP. 

L’idéal pour exercer ce métier est donc de suivre une formation en métiers de courtage. Par la suite, se spécialiser dans le courtage en travaux grâce aux différentes formations présentes en ligne. L’obtention d’un BTS technico-commercial serait également un atout.

Les compétences requises pour être un bon courtier en travaux

Pour exercer son métier comme cela se doit, un bon courtier doit posséder certaines qualités indispensables.

Il doit rester objectif, impartial, équitable et être une force de proposition.

Un bon courtier en travaux doit posséder des aptitudes commerciales importantes et solides.

Il doit également avoir de bonnes connaissances juridiques et financières, afin d’aider les clients dans le montage de certains dossiers.

Avoir une bonne connaissance du secteur du BTP est nécessaire. 

Il est indéniable pour un bon courtier d’avoir une bonne qualité d’écoute, d’être clair et transparent.

Cliquez ici, pour en apprendre plus sur la loi Pinel.