Catégories
alarme et sécurité

Guide d’achat d’un détecteur de fumée

Envie d’équiper votre foyer d’un détecteur de fumée ? Il existe une large gamme d’alarmes en incendie. Pour vous aider à choisir, voici quelques critères d’achats avec les modèles les plus vendus.

Les modèles les plus vendus

Il existe plusieurs modèles de détecteur de fumée, mais le plus vendu reste le X-Sense SC07. Ayant une durée de vie de 10 ans, il est équipé d’un double capteur et d’un détecteur de monoxyde. Mais encore, il effectue le contrôle automatique sans intervention de votre part. Aussi, il pèse 300 g et sa batterie est faite en lithium. Par ailleurs, si vous préférez un détecteur plus moderne, on vous conseille le X-Sense XS01-WT. Connecté à votre smartphone, il pèse à peine 92 g et nécessite une tension de 3 V. Également, il est très pratique par son bouton test / silence. Il a une garantie de 10 ans et sa batterie est également faite de lithium. En outre, si vous voulez un modèle plus simple d’utilisation, vous avez le X-Sense CO03D. Possédant, un écran LED incorporé, il utilise 3 piles AA comme source d’énergie. De plus, il a une garantie de 10 ans. Pareillement, vous pouvez opter pour le SIEMENS Delta Reflex qui est tout autant facile à utiliser. Ses détecteurs sont certifiés NF DAAF et il est alimenté par 2 plies AA. Mais encore, il effectue un test de fonctionnement toutes les semaines. Aussi, il a une garantie de 5 ans et est muni d’un bouton test et pause. Enfin, il y a le Sebson GS506. Il est plus rapide à installer et effectue un auto-test toutes les 30 à 40 secondes. De plus, il a 10 ans de vie moyenne avec une batterie en lithium. Outre ces modèles, vous êtes libre de choisir parmi d’autres types de détecteur de fumée.

Les différents types de détecteur de fumée

Le choix est vaste entre un détecteur ionique, un détecteur optique ou autres. Pour commencer, vous avez le détecteur photoélectrique qui est très économique. Il est d’ailleurs conseillé pour les foyers. De plus, il est simple à installer et demande peu d’entretien. Néanmoins, il ne détecte pas les gaz. Par ailleurs, le modèle photoélectrique à faisceau réfléchi détecte non seulement les feux d’incendies, mais aussi les faux à combustion lente. De ce fait, il convient parfaitement pour les salles des ordinateurs. De plus, ce détecteur résiste bien aux courants d’air et effectue un auto-nettoyage régulier. Toutefois, il ne détecte pas la fumée noire. Par ailleurs, vous avez le détecteur ionique. Il réduit les flux des molécules ionisées d’oxygène et d’azote dans votre grande pièce, indépendamment des variations de pression. Comme ce modèle est plus coûteux, il convient pour un usage industriel. Si vous préférez un appareil plus performant, choisissez le détecteur à température de résistance. Sensible à tout type de fumée, il détecte le monoxyde de carbone, mais aussi la vapeur d’eau. Et enfin, vous avez le Sonde COV. Il est peu coûteux, mais il ne différencie pas le gaz, la fumée et la vapeur d’eau.

Quelques conseils pratiques

Afin de vous aider dans vos choix, vous devez voir quelques critères. Tout d’abord, vous devez voir le mode de fonctionnement du détecteur. Il faut savoir que certaines modèles ne détectent que la fumée noire. Par contre, d’autres réagissent à des gaz plus spécifiques comme le CO2, ou à d’autres plus dangereux. En outre, un détecteur fonctionne soit avec des piles, soit avec une batterie indépendante. Cependant, la batterie ne peut être rechargée. Par conséquent, vous devrez changer de dispositif tous les 10 ans.

Pour plus de modernité, choisissez un système qui se connecte à votre smartphone ou votre tablette. Comme ces dispositifs peuvent se connecter entre eux, vous aurez alors une alarme générale sur tous vos appareils en cas de danger. Toutefois, ces modèles sont plus coûteux et nécessitent un professionnel pour l’installation.

Catégories
Sécurité

Guide d’achat d’une sonnette connectée

Dans le cadre du renforcement de la sécurité de votre entourage, vous avez l’embarras du choix en termes de dispositif, dont la sonnette connectée. Elle permet au propriétaire d’être averti via un téléphone ou un autre appareil électronique de l’arrivée d’une personne près de la porte d’entrée. Cette technologie est disponible en différents modèles. En suivant cet article, découvrez le guide d’achat d’une sonnette connectée.

Le champ de vision

Avant d’acheter une sonnette connectée, de nombreux paramètres sont à considérer, notamment le champ de vision du dispositif. Il se présente généralement sous le format 16:9. Cela est amplement suffisant pour bénéficier d’une bonne vue à l’extérieur. Vous pouvez apercevoir l’individu en intégrale, mais un peu moins large. Certains types de sonnettes connectées sont également dotées d’un format 4:3, tandis que d’autres possèdent une vision plus carrée. Selon vos préférences, les possibilités sont infinies.

La qualité de la vidéo

La qualité de la vidéo est aussi à prendre en compte avant d’acheter un modèle de sonnette connectée. Veillez donc à privilégier un appareil qui est doté d’une caméra qui diffuse des images nettes, à l’exemple de la sonnette connectée qui est équipée du mode HDR. Il s’agit d’un réglage qui permet d’obtenir une image plus nette. En principe, plus la résolution du dispositif est grande, plus la netteté de l’image augmente.

Le système de stockage ou cloud

Parmi les nombreux paramètres à considérer avant de vous lancer dans l’achat d’une sonnette connectée, retrouvez le mode de stockage ou cloud. Cela peut s’effectuer via une carte SD ou dans le cloud. Si vous optez pour cette dernière solution, vous devez disposer d’un abonnement aux services. De cette façon, vous pouvez avoir accès aux enregistrements durant les 30 derniers jours. Dans certains cas, il est même possible de visionner les vidéos qui vous intéressent particulièrement.

La compatibilité

Tous les modèles de sonnette connectée ne se ressemblent pas. C’est la raison pour laquelle vous devez vous assurer que le dispositif que vous avez sélectionné correspond à votre système de sécurité. Certaines versions sont compatibles avec Google Assistant, tandis que d’autres conviennent plus à Amazon Alexa. De cette façon, d’une simple commande vocale, vous pouvez contrôler l’ouverture ou la fermeture de votre porte d’entrée.

L’existence d’un système de détection de mouvement

Pour trouver le bon modèle de sonnette connectée, l’existence d’un système de détection de mouvement est aussi à considérer. De cette façon, dès qu’une personne s’approche de la porte, celui-ci se déclenche afin de vous avertir de la présence d’un individu. Cela vous permet entre autres de ne pas vous déplacer pour rien.

La vision nocturne

Afin d’avoir une vision nette de l’identité de la personne qui vous rend visite même durant la nuit, optez pour une sonnette connectée avec une vision nocturne. Pour ce faire, privilégiez les modèles avec une caméra à vision infrarouge ou avec LED.

Les différents types de sonnette connectée existants

Afin de trouver la sonnette connectée qui répond au mieux à vos attentes, tenez d’abord compte des versions disponibles sur le marché. En voici les plus populaires :

  • Arlo AVD 2001 ;
  • Toucan Vidéo V264 ;
  • Netatmo ;
  • TMEZON ;
  • NEDIS ;
  • EZVIS.

D’autres modèles tels que Eufy Security, Ring Video Doorbell, Comelit Kitvisto et Bell Téléphone sont également au choix. Ils possèdent chacun leurs particularités respectives et répond à des besoins spécifiques. Bref, pour trouver la sonnette connectée qui s’adapte à vos besoins, n’hésitez pas à vous référer à ce guide d’achat. Vous pouvez aussi demander conseil auprès d’un professionnel pour gagner du temps et bénéficier d’un dispositif de bonne qualité. N’hésitez pas à utiliser le bouche-à-oreille pour trouver le bon prestataire.

Catégories
alarme et sécurité Sécurité

Comment renforcer une porte d’entrée en verre ?

La porte d’entrée est le point d’accès principal dans tout local ou bâtiment professionnel. En verre, elle constitue un élément de décoration qui influence les visiteurs et apporte de nombreux avantages. En effet, elle optimise la luminosité intérieure, garantit une bonne isolation thermique et se présente comme une solution économique (vous pouvez avoir droit à un crédit d’impôt de 30 %). Toutefois, le niveau de sécurité qu’offre la porte d’entrée en verre est souvent remis en question, même pour les professionnels. Mais comment renforcer votre sécurité au niveau de la porte d’entrée ?

Misez sur un vitrage anti-effraction

Également appelé vitrage retardataire d’effraction, le vitrage anti-effraction vise à ralentir considérablement toute tentative d’intrusion, grâce à sa grande résistance aux chocs de toute nature. C’est un type de verre feuilleté doté d’intercalaires PVB et de films adhésifs. Contrairement au vitrage classique, il ne s’éclate pas en mille morceaux en cas de bris, mais ses éclats restent collés. Il se décline en plusieurs types (double ou triple vitrage) et en diverses classes (P1A à P5A et P6B à P8B).

La porte d’entrée avec un vitrage anti-effraction vise à dissuader les cambrioleurs de leurs actes. En effet, selon les observations, les tentatives de cambriolage dure en moyenne 3 minutes, alors que le temps de résistance d’un vitrage anti-effraction est de 5 à 15 minutes.

Faites installer des caméras de surveillance

La caméra de surveillance représente à la fois un système de dissuasion et de prévention. C’est un dispositif permettant de surveiller à distance votre porte d’entrée. En effet, elle transmet des données et des images à l’utilisateur, en cas d’absence temporaire ou prolongée.

Sur le marché, il existe de nombreux types de caméras de surveillance. Mais les types les plus adaptés à une porte d’entrée sont au nombre de 2 :

    • La caméra analogique qui existe en 2 variétés. D’une part, il y a le modèle filaire qui est branché sur 2 câbles différents. Le premier est un câble coaxial servant à transmettre les informations filmées captées par la caméra, tandis que le second sert à transférer l’énergie pour la faire fonctionner. D’autre part, le modèle sans fil fonctionne grâce à des ondes radios.
    • La caméra IP fixe qui nécessite l’utilisation d’Internet pour la transmission des images. Son principal avantage est de vous permettre de surveiller tout ce qui déroule au niveau de votre porte d’entrée grâce à un appareil mobile (smartphone, tablette, entre autres) et une connexion Internet ou un réseau Wi-Fi, où que vous soyez sur la planète.
      Vous avez le choix entre 4 modèles :
      -le modèle fixe qui est à installer à l’extérieur, mais à pointer vers votre porte d’entrée,
      -le modèle à dôme motorisé offrant une possibilité de zoom et de contrôle par l’entremise d’une manette avec des rotations de 360°,
      -le modèle PTZ qui peut effectuer des mouvements horizontaux et des zooms,
      -le modèle anti-vandalisme qui est destiné à résister aux agressions extérieures et aux tentatives d’arrachement.

Pour l’achat et l’installation d’une caméra de surveillance, tournez-vous vers un spécialiste de la fourniture et de l’installation de systèmes de surveillance et d’équipements de sécurité, comme Technologie Powerguard à Laval.

Ajoutez un système d’alarme

Le système d’alarme est un dispositif électronique ou informatique qui émet un signal sonore, en présence d’un danger telle qu’une intrusion.

Pour votre porte d’entrée vitrée, vous avez le choix entre 2 types de systèmes d’alarme :

    • L’alarme centrale qui sert à alerter le voisinage et à déstabiliser les intrus, grâce à un signal sonore associé à des flashs lumineux. Il comprend un détecteur (placé juste à côté de la porte) et une télécommande (qui permet d’activer et de désactiver à distance le système).
    • Le détecteur d’alarme se déclinant en 3 variétés :
      – le détecteur d’ouverture qui est destiné à être installé à l’intérieur, sur la porte d’entrée en verre, pour signaler toute ouverture. Il est composé de 2 éléments : un interrupteur à lame souple (placé sur l’encadrement de la porte) et un aimant (fixé sur la porte elle-même),
      -le détecteur de mouvement qui peut être installé tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, pour détecter toutes sortes de mouvements,
      -le détecteur de choc ou de bris vitre qui se place directement sur la porte vitrée et se déclenche à chaque fois que celle-ci subisse un choc.
Catégories
Sécurité

Quel type de serrure pour un cabanon de jardin ?

Comme la vie est faite d’imprévus, on est constamment sous la menace de différents événements et de sinistres en tout genre. S’il est impossible de prévoir la survenue d’un drame, faire attention reste la seule manière de s’en protéger. À part notre être, nos biens sont eux aussi sous la menace de divers problèmes. C’est pourquoi, la sécurité doit être mise en avant dans tous les aspects de notre quotidien. Chaque propriété est dotée d’un système de verrouillage particulier afin de limiter les risques d’infractions.

La sécurité d’une habitation

Depuis l’aube des temps, les événements survenus au cours d’une vie ont façonné les tendances et les pratiques humaines. Ainsi, à la suite de divers faits, l’homme a pris conscience des dangers qui le guettent en permanence, ce qui lui a permis de développer divers moyens de sécuriser sa propriété. Mais à part la maison en elle-même, les structures qui entourent une habitation doivent être protégées des agressions venant de personnes mal intentionnées. Il peut s’agir d’un garage, d’un magasin de stockage, ou même d’un abri de jardin.

L’abri de jardin

L’abri de jardin est une petite structure érigée généralement dans le jardin, comme son nom l’indique. Il peut être placé à quelques pieds de la construction principale ou encore collé à celle-ci. Il est le plus souvent utilisé pour entreposer du matériel de bricolage, de loisirs ou encore du matériel de grande valeur. Les propriétaires ont souvent tendance à négliger la sécurité de ce type d’enclos en estimant qu’il ne serait pas sujet à des actes illicites perpétrés par des cambrioleurs. Cependant, une bonne poignée de gens se plaignent régulièrement du vol de leur matériel. Afin de sécuriser un cabanon de jardin, on peut opter pour divers types de verrouillage.

Les différents systèmes de verrouillage

Il existe sur le marché une diversité de serrures selon la configuration de la porte et de l’endroit à protéger. Ainsi, on va établir une liste non exhaustive des serrures les plus utilisées avec leur mode de fonctionnement respectif. Il est à noter que les serrures proposées dans cette liste ne sont pas exclusivement destinées à sécuriser l’entrée d’un cabanon de jardin, mais peuvent être utilisées à d’autres fins.

    • La serrure à clé

La serrure à clé est sans doute le type de serrure le plus utilisé. Elle peut s’adapter à différents types de portes. Il suffit d’insérer la clé dans la serrure et de la faire tourner dans un sens pour la fermer ou l’ouvrir. Cependant, cette simplicité peut jouer en sa défaveur, puisqu’elle est assez fragile.

    • La serrure à carte

La serrure à carte est une serrure dont l’ouverture et la fermeture se font par le biais d’une carte magnétique ou d’une carte à puce. La carte peut être insérée dans une fente ou posée sur un support. Ce type de serrure est le plus souvent utilisé dans les bâtiments administratifs ou les grands magasins, ainsi que dans les hôtels de luxe. Garant d’une sécurité optimale, elle nécessite un investissement plus important.

    • La serrure à codes

C’est une serrure dont l’ouverture nécessite une combinaison de chiffres. Elle permet d’optimiser la sécurité d’un site, sachant qu’elle ne s’ouvre que lorsqu’on introduit un code valide. Le seul bémol est qu’elle peut être problématique en cas de coupure de courant. Au niveau du coût, elle nécessite un budget assez important. D’où son utilisation dans les propriétés résidentielles, les bureaux, ou encore dans les bâtiments administratifs.

    • La serrure biométrique

Si on n’avait l’habitude d’observer ce type de verrouillage que dans les films de science-fiction, l’avancée technologique a rendu possible son utilisation. Ce type de serrure s’ouvre par le biais d’empreinte digitale, de la reconnaissance vocale et, dans certains cas, par le biais de la rétine. Ce type de serrure garantit une sécurité maximale, mais présente également un prix très élevé. Cela n’empêche guère certains particuliers de s’en procurer.

    • La serrure anti-panique

La serrure anti-panique est une serrure munie d’une barre latérale permettant d’ouvrir facilement la porte de l’intérieur, même en n’ayant pas de clé. Elle est souvent utilisée dans les endroits fréquentés par un grand public, plus précisément sur les issues de secours.

    • La serrure électrique

C’est une serrure fonctionnant à l’électricité. Elle peut être activée à partir d’une télécommande ou d’un digicode semblable aux serrures à codes. Bien que performante, elle a un coût qui peut s’avérer exorbitant.

Le choix d’un système de verrouillage dépend essentiellement des besoins de l’utilisateur en matière de sécurité. Parmi ces exemples de serrures, on peut constater des serrures dont le mécanisme et le coût peuvent sembler chers payés pour verrouiller un abri de jardin, ce qui est le cas, mais comme on le dit souvent, la sécurité n’a pas de prix. Afin d’avoir un avis plus clair sur le sujet, le mieux serait de contacter un serrurier pour qu’il puisse évaluer la configuration des lieux et de choisir le type de verrouillage qui s’y adapte parfaitement.