Catégories
Sécurité

Sonnette sans fil : comment choisir et quel modèle ?

Les sonnettes sont des éléments de la maison permettant de signaler qu’il y a des invités qui arrivent ou bien un livreur qui apporte vos colis. Cela leur évitera de crier pour être reçus. C’est aussi pour des raisons de sécurité que l’on installe ce genre de dispositif. Actuellement, la technologie ne cesse d’émerveiller le monde entier. Il existe maintenant des sonnettes sans fil. Quels en sont les critères de choix  ? On vous dit tout dans cet article.

Sonnette sans fil : tout ce qu’il faut savoir

C’est un dispositif n’ayant pas besoin de câble pour fonctionner. C’est un réel avantage, puisqu’il n’a pas besoin de branchement, et est donc facile à installer. Ce type de sonnette est idéal pour les personnes qui n’apprécient pas de voir différents fils s’éparpiller partout, discrétion et esthétique assuré. Ce type de dispositif est plutôt destiné aux professionnels de la santé qui ont un cabinet privé. On peut aussi l’installer dans un appartement ou dans une usine. En général, on utilise la sonnette sans fil pour les maisons à grand espace. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances en bricolage pour l’installer.

Le fonctionnement de la sonnette sans fil varie selon le modèle. En général, elle est constituée d’un bouton émetteur et d’un récepteur. L’émetteur est placé sur la porte d’entrée avec un adhésif fourni ou quelques vis, tandis que pour le récepteur, on le branche sur une prise murale. Le signal est transmis même à 400 m de votre maison. Si un visiteur appuie sur le bouton, vous allez sûrement entendre. Il est important de choisir un modèle qui émet un signal assez puissant pour que le récepteur puisse le capter. Pour s’assurer qu’on entend les sonneries, on vous conseille d’installer plusieurs récepteurs.

Les différents types de sonnettes sans fil

Pour mieux vous guider dans le choix de votre sonnette sans fil, on vous étalera les différents types de sonnettes.

La sonnette sans fil connectée

La sonnette connectée est un dispositif de sonnerie fonctionnant par un bluetooth ou par Wifi. Elle vous permet d’envoyer une notification sur votre portable ou d’autres appareils, si une personne sonne chez vous. Dans ce cas-là, vous n’aurez pas besoin d’installer plusieurs récepteurs dans votre maison. N’importe où, vous serez prévenu dès qu’une personne appuie sur votre sonnette.

La sonnette sans fil sans piles

Comme son nom l’indique, le bouton-poussoir fonctionne sans piles. Ce dispositif est surnommé « piezoélectrique ». Lorsqu’une personne appuie dessus, la pression provoque un courant électrique, permettant d’avoir un signal au carillon. Cette sonnette est économique et écologique, idéal pour les personnes qui préservent l’environnement.

La sonnette sans fil avec carillon sur secteur

On tient à préciser que les boutons à l’entrée sont équipés de plusieurs piles en lithium ayant une durée de vie de 3 ans selon la marque. Le carillon ou récepteur est branché sur secteur, mais doit prendre en compte la capacité de portée pour obtenir une meilleure réception de signal.

La sonnette sans fil avec carillon à piles

La différence avec le type précédent, le carillon fonctionne avec des piles. L’emplacement dépend de votre choix et de la portée par rapport à votre porte ou votre portail. C’est un excellent choix pour une pièce qui ne possède aucune prise électrique. Un autre atout à sa manche : vous pouvez l’emmener avec vous si votre maison est très loin du portail. Cependant, il faut vérifier la durabilité des piles, sinon, vous devez les changer de temps en temps.

Catégories
Sécurité

Comment blinder ses portes et fenêtres ?

De nos jours, personne n’est à l’abri d’un cambriolage. Celles qui en sont victimes gardent parfois des séquelles tout le long de leur existence. Pour éviter cela à votre famille et vous, il sera judicieux d’opter pour un système de sécurité. De plus, il existe des systèmes simples comme le blindage des portes et fenêtres. Comment arrive-t-on à faire ce blindage ?

Faire le choix du genre de blindage

Avant d’aller plus loin, il faut savoir qu’il existe plusieurs genres de blindage à poser sur les portes et fenêtres. Entre autres, il y a le genre simple et celui à pivot. Pour le premier, il faut mettre sur la porte ou fenêtre, une feuille de tôle ayant au moins 2 mm comme épaisseur. Cette façon de faire est encore appelée blindage de base.

Ensuite, il y a la seconde forme qui est beaucoup plus efficace. Celle-ci vous garantit une meilleure sécurité. Votre famille dormira avec plus d’assurance. Cela est rendu possible grâce au pivot qu’on ajoute à la porte ou à la fenêtre. Par ailleurs, ce pivot augmente la stabilité de vos entrées. En fonction de vos moyens, faites le meilleur choix pour protéger vos proches.

Blindage de base

Pour installer un blindage, il faut nécessairement la présence d’un expert, car la procédure est très complexe. En réalité, c’est une opération délicate qui requiert beaucoup d’expériences et une maitrise particulière. De plus, cette forme de blindage aide à améliorer la stabilité des fenêtres et portes vétustes. Autrement dit, ces passages sans réelle protection le seront juste après l’opération.

En outre, grâce à ce blindage, il est plus aisé de préserver la beauté de vos portes et fenêtres. Cela ne veut pas dire qu’il faut systématiquement moderniser ces dernières tout juste après l’installation. De plus pour des personnes conservatrices, c’est le meilleur moyen de préserver l’apparence de leur demeure. Cependant, même si les portes pèsent plus, vous n’êtes pas à l’abri d’un cambriolage.

 Blindage avec un pivot

Si vous n’êtes pas rassuré avec le blindage de base, celui-ci va certainement répondre à vos attentes. C’est une installation qui ajoute une construction en acier à la porte. De plus, ce blindage améliore le système d’assemblage des fenêtres et des portes. De même, l’intérêt principal de ce modèle est que le pivot demeure important après l’installation. Cependant, les personnes qui avaient opté pour le blindage basique ont la possibilité de recourir ultérieurement à cette option.

Ainsi, ce renforcement aidera les gonds à maintenir les portes et fenêtres au fil des années. Par ailleurs, pour faire la pose de pareil blindage, il faut solliciter l’aide d’un professionnel. Étant donné la complexité du travail, son savoir-faire serait requis. Aussi, c’est une installation plus couteuse que la précédente, il faudra alors se préparer en conséquence. De plus, si vous en avez les moyens, il y a la possibilité de faire un blindage des vitres de vos entrées.

Éléments pour un blindage

Pour faire un bon blindage, on a besoin de divers éléments. Il y a entre autres la tôle en acier, le vitrage et la serrure. Par ailleurs, la tôle doit avoir une certaine épaisseur pour pouvoir assurer la solidité de la porte. De plus, aucune marque de tôle n’est recommandée, il faut juste s’assurer que l’acier est de bonne qualité. Autrement dit, si l’acier est bon, l’épaisseur minimum suffit pour faire une bonne installation.

De même, il faut nécessairement une bonne serrure pour accompagner le blindage. Cette serrure doit avoir au moins 3 points. Néanmoins, il est préférable de prendre celle à 5 points. Aussi, il faut que le cylindre de la serrure soit renforcé. Par ailleurs, lorsque vous optez pour un bon blindage, choisissez une serrure qui a une certification. Concernant le vitrage, il est recommandé que les vitres soient marquées par des étoiles. Cela augmente leur résistance en cas d’infraction.