Travaux

Pose d’une baignoire : les points à ne pas négliger

Avoir une baignoire à la maison, c’est s’offrir un coin détente. Si vous disposez d’un large espace dans la salle de bain, vous pouvez vous relaxer de manière optimale. En plus, elle s’avère être une solution de facilité pour les familles ayant des jeunes enfants. Pour profiter pleinement de votre baignoire, voici les points essentiels à retenir.

Choisissez avec soin le type de baignoire

Il existe un large éventail de baignoire sur le marché. Même si vous avez un espace de salle de bain restreint, il est toujours possible d’installer la baignoire de vos rêves.

Baignoire balnéo

Souvent doté de jet de massage et de dispositifs moussants, ce modèle vous permet de vivre une expérience unique. Ayant un prix tout le temps en baisse, la baignoire balnéo connaît de plus en plus d’adeptes.

Baignoire en bois

Objet de luxe et souvent conçue sur-mesure, une baignoire en bois offre une sensation de relaxation hors pair. Cela est dû aux vibrations de l’eau qui se répercutent sur le bois. Le prix dépend de l’essence de bois, mais vous pouvez en acquérir à partir de 1 000 euros.

Baignoire en fonte

Résistante, une baignoire en fonte peut figurer parmi les équipements de votre maison pendant 50 ans. Étant un modèle haut de gamme, ce baignoire est accessible à partir de 600 euros. Comme elle est très lourde, un renforcement de la surface de pose est nécessaire.

Baignoire en acrylique

Les baignoires en acrylique sont réputées pour leur légèreté et leur bonne conservation de chaleur. Elles sont toutefois sensibles aux agressions extérieures comme les rayures et les produits détergents. Elles sont très abordables, car vous pouvez en acheter à partir de 200 euros.

Baignoire en résine

L’atout de ce modèle est sa possibilité de se décliner en plusieurs modèles : habillage pierre, imitation bois, fibre de verre, etc. Facile d’entretien, cette baignoire est disponible en plusieurs teintes. Son prix oscille entre 400 et 1 000 euros.

Baignoire en acier

Ceci est le modèle le plus répandu. Il répond à tous les goûts en plus d’être résistant et facile d’entretien. Son seul inconvénient est qu’il est glissant et ne conserve pas la chaleur. Il est accessible à petit prix : à partir de 200 euros.

Effectuez la pose avec minutie

Que vous allez faire la pose par vos propres moyens ou que vous allez le confier à un professionnel, l’essentiel est d’installer la baignoire comme il se doit. Si elle est mal installée, attendez-vous à des problèmes tels qu’une fuite d’eau, un mauvais écoulement ou encore une moisissure.

Si vous faites appel à un artisan, considérez en premier lieu le prix d’installation qui varie entre 150 et 400 euros. Cela dépend du modèle et du type de baignoire à poser. Vous avez toutefois une garantie d’installation non-négligeable.

Si vous vous apprêtez à poser la baignoire vous-même, il faut au moins avoir l’habileté d’un bricoleur. Ainsi, il est nécessaire d’acquérir le matériel nécessaire comme le niveau à bulle, une colle PVC, une perceuse, un pistolet extrudeur…

Considérez les contraintes techniques

Même si la pose d’une baignoire est principalement une question d’agencement et d’esthétique, les contraintes techniques sont cependant des points à respecter.

Pour éviter les problèmes de plomberie, posez les tuyaux d’eau en pente. Il faut savoir que l’humidité dans cette pièce peut provoquer des dégâts embêtants, en plus d’être inconfortable. Elle entraîne le noircissement des murs, la dégradation des revêtements de sol ainsi que la formation de champignon.

Pour ne pas grelotter à la sortie de la baignoire, prévoyez un chauffage adapté. Un sèche-serviette électrique, un chauffage d’appoint soufflant ou un chauffage au sol peuvent tous faire l’affaire. Les personnes les plus prévoyantes optent même pour un système de ventilation.