Menuiserie

Quelle aide financière pour une installation de porte d’entrée ?

Quelle aide financière pour une installation de porte d'entrée ?

Le changement d’une porte d’entrée est une dépense conséquente demandant mûre réflexion. Il existe de nombreuses raisons à cela, notamment pour des mesures de sécurité et esthétiques. Afin de vous aider à budgéter votre projet d’installation, cet article va vous énumérer les différentes aides financières possibles pour réaliser vos travaux.

1- Le crédit d’impôt de transition énergétique (CITE)

Améliorer la performance énergétique d’une maison passe par le changement de la porte d’entrée. C’est indispensable pour garantir le bon isolement de votre habitation, surtout lors des saisons hivernales. L’État offre un crédit d’impôt pour alléger les dépenses relatives à votre nouvel achat, dans cette optique.

Cependant, vous devez répondre à certains critères avant d’en bénéficier. En effet, la valeur de la performance thermique de la porte doit être inférieure ou correspondre à 1,7 W/(m²K).

Remboursement des travaux :

  • Personne vivant seule : à hauteur de 8 000 euros ;
  • Couple : 16 000 euros ;

Autres conditions : les occupants à titre gratuit et les locataires ne bénéficient pas de cet impôt. Seules les propriétaires possédant une résidence principale peuvent être éligibles à cette aide financière.

Construction : une maison de plus de deux ans

Particularité : portes intérieures et portes donnant sur l’extérieur.

2- L’éco-PTZ

Comme toute aide financière, l’éco-PTZ est aussi régi par des paramètres de sélection. Vous devez répondre notamment aux critères de performance thermique suivants :

Installation : par un professionnel RGE

Performance énergétique : analyse au préalable par une étude thermique

Montants :

  • Pour deux travaux : cela peut aller jusqu’à 25 000 euros ;
  • Pour trois travaux : cela peut atteindre les 50 000 euros ;

Bénéficiaire : propriétaires

Démarches : auprès d’un établissement bancaire. Le remboursement de l’éco prêt à taux zéro se fait sur une durée de 15 ans maximum.

Autres conditions :

  • Résidence principale ;
  • Équipement performant et réglementaire ;

Bouquet de travaux :

  • Isolation du toit, murs ;
  • Pose de fenêtres ou de portes-fenêtres ;
  • Remplacement d’un système de chauffage (énergie renouvelable), etc.

3- La réduction du taux de TVA

Il existe deux types de réduction de TVA :

  • TVA 5,5 % pour des travaux de rénovation au niveau de la qualité énergétique du logement ;
  • TVA 10 % pour des travaux d’amélioration et transformation des ouvertures de la maison ;

Cette subvention est la meilleure solution pour les ménages à petit budget. Voici les conditions à remplir pour bénéficier de cette aide :

Destinataires :

  • Propriétaire ;
  • Locataire ;
  • Occupant à titre gratuit d’un logement.

Conditions : résidence principale ou secondaire.

Démarches : les travaux sont directement imputés à la facture de l’installateur.

4- L’Anah ou Agence Nationale de l’amélioration de l’habitat

L’Agence Nationale de l’amélioration de l’habitat est une aide de remplacement des portes d’entrée pour les foyers. Pour être éligible, vous devez réunir les conditions suivantes :

Prise en charge : une seule partie des travaux

Démarches :

  • Remplissage de formulaire ;
  • Fournitures de pièces justificatives avec devis ;

Bénéficiaires : particulier, familles modestes.

Autres aides du même type : Aide à la Solidarité Écologique (ASE), destinée aux propriétaires occupants, aux bailleurs et aux syndicats de copropriétaires. Les travaux effectués doivent être conséquents. L’ASE est en complémentarité avec l’Anah (conditions de revenus).

5- Le certificat d’économies d’énergie (CEE)

Le CEE est une obligation imputée aux entreprises de distribution de gaz, d’électricité, de compagnies pétrolières et d’autres entités travaillant dans le secteur des énergies renouvelables. Le but est d’aider les familles à réduire leur consommation en énergie.

Les entreprises sollicitent les particuliers à investir dans des solutions éco-énergétiques pour réduire leurs empreintes énergétiques.

6- Les chèques énergies

Les chèques énergies servent à financer des projets d’amélioration en performance énergétique. Ce coup de pouce financier est uniquement effectif dans certains départements comme l’Ardèche, L’Aveyron, les Côtes-d’Armor et le Pas-de-Calais. La condition reste la même pour toute aide : vous devez faire appel à un artisan professionnel certifié pour la pose de votre porte et tous les travaux en général.